Sub-Sport

Biel/Bienne - Neuchâtel

Biel/Bienne : route de Boujean 134a, 2500 Bienne, Suisse – (club/station de gonflage)

Neuchâtel : r. des usines 22, 2003 Neuchâtel, Suisse – tél.032 740 17 61

 

Sub-Sport sur Facebook
Sub-Sport sur Twitter
 
Plongée sout
Forum plongée technique

 

 

L'ordinateur de plongée

 

Pourquoi un ordinateur de plongée?

 

Décompression théorie:

Pendant la plongée le plongeur respire de l'air, qui contient environ 21% d'oxygène (O2) et 79% d'azote (N2).

Les liquides peuvent contenir du gaz (principe de l'eau gazeuse), la quantité de gaz dans les liquides dépend entre autre de la pression, plus la pression est grande, moins les gaz prennent de place et plus on peut en dissoudre dans les liquides.

 

Les gaz prennent moins de place avec la profondeur (loi de Boyle & Mariotte):

Surface om. Pression 1bar

 
-10m Pression 2bar

Ballon 2 x plus petit
-20m Pression 3bar

Ballon 3 x plus petit

En plongée on respire de l'air sous pression, la pression de l'air respirée est égale à la pression ambiante, par exemple 2 bar à 10m. L'être humain étant constitué en grande partie de liquide, les liquides du corps vont se charger de gaz, en particulier d'azote, car l'O2 est utilisé par le métabolisme du corps, à la remontée les gaz devront reprendre leur volume initiale, donc ils ne pourront pas rester dans les liquides, des bulles se formeront. Le phénomène n'est pas instantané. Au niveau du plongeur l'azote sera éliminée par la respiration via la circulation sanguine, des quantités raisonnables de petites bulles seront tolérées, au delà il y a risque d'embolie gazeuse et d'accident de décompression.

En plongée pour éviter l'accident, le plongeur peut limiter la durée de la plongée en fonction de la profondeur, pour éviter d'avoir trop d'azote dans le corps, c'est ce qu'on appelle plonger dans la courbe de sécurité, par exemple 75min à 15m et 9min à 40m, ou il peut effectuer des arrêts pendant la remontée (paliers de décompression) pour éliminer l'azote en douceur. De toute façon il faut limiter la vitesse de remontée (10 à 18m/min). Attention si on effectue plusieurs plongées dans la même journée, il faudra tenir compte de l'accumulation de l'azote d'une plongée à l'autre, c'est les plongées successives. 

Pour connaître les limites de durée et/ou les paliers de décompression le plongeur utilisera une table de plongée, où il sera indiqué pour différentes profondeurs le temps maximum de plongée dans la courbe de sécurité, certaines tables indiqueront aussi les paliers éventuels.

L'ordinateur de plongée:

L'ordinateur de plongée remplace la montre, le profondimètre ainsi que la table de plongée. Pendant toute la plongée l'ordinateur calcule la quantité de gaz dissous dans les différentes parties du corps et indique au plongeur le temps qu'il peut encore rester à la profondeur du moment avant d'avoir à effectuer des paliers, une fois sortie de la courbe de sécurité l'ordinateur indiquera les paliers nécessaires. Le principal avantage est que l'ordinateur calculant en permanence pendant la plongée, tient compte des différentes profondeurs, alors qu'avec une table le plongeur pourra tenir compte que de la profondeur maximale atteinte, même si il n'y a passé qu'une minute, du fait de son calcul plus précis l'ordinateur permettra donc de rester plus longtemps sous l'eau, ou d'avoir moins de paliers.

Indications:

Généralement, on retrouve les indications suivantes sur les ordinateurs:

  • Profondeur actuelle.

  • Temps de plongée.

  • Profondeur max.

  • Vitesse de remontée.

  • Temps restant sans paliers ou paliers.

  • Temps total de remontée.

Ecran Aladin Pro Uwatec

 

Avantages par rapport à une table:

  • Généralement, il se met en marche tout seul au contact de l'eau.
  • Il tient compte de l'altitude (manuellement ou automatique).
  • La plupart des modèles ont des alarmes sonores (vitesses de remonté, violation de paliers...).
  • Il indique la vitesse de remonté.
  • Le calcul des plongées successives se fait automatiquement.
  • Il intègre un carnet de plongée.

 

Autres fonctions sur certain modèle plus complexe (liste non exhaustive) :

  • Nitrox, mélange O2-N2 contenant plus de 21 % d'O2.
  • Température de l'eau
  • Gestion de l'air, mesure la pression grâce à un émetteur monté sur le détendeur, et calcul l'autonomie restante.
  • Interface PC, pour voir les profils de plongée sur son PC.
  • Multigaz, permet changer le mélange pendant la plongée.
  • Compas électronique.
  • Rétro-éclairage permanent ou non.
  • Connexion recycleur (mesure l'O2 respirée sur les recycleur).
  • .........et bien d'autres en fonction de l'imagination des ingénieurs.

Quelques exemples: prix à jour sur le shop

    Alarmes sonores Nitrox Fonctions de base* éclairage compas Micro bulles Multi-gaz Gestion air Interface PC
Puck Mares oui oui oui oui non oui non non option
Puck Pro Mares oui oui oui oui non oui oui non option
XP10 Uwatec oui oui oui oui non non non non oui
Aladin 2g Uwatec oui oui oui oui non oui oui non oui
Galileo Sol Uwatec oui oui+trimix oui oui oui oui oui oui oui
Xeo Liquivision oui oui+trimix+CCR oui oui/OLED non oui oui non oui

* fonctions de base: Décompression, successives, vitesse de remontée, altitude, log-book

Voir aussi comparatif ordinateur Tec

Attention il existe aussi des profondimètres digitaux, qui ont certaines fonctions des ordinateurs, comme profondeur, profondeur max, durée de la plongée, vitesse de remontée, log-book, mais ils ne font aucun calcul de décompression et ils doivent être utilisés avec une table.

profondimètre digital Uwatec profondimètre digital

Bien que les ordinateurs sont de merveilleuses machines, le cerveau reste le plongeur, l'ordinateur ne donne que des informations que le plongeur devra interpréter, il est important de se familiariser avec son ordinateur est de lire le mode d'emploi.

Quelques exemples d'informations importantes à trouver dans le mode d'emploi:

  • Etalonnage eau de mer ou eau douce, si je compare la profondeur avec celui de mon coéquipier, il y aura une différence entre un ordinateur étalonné en eau douce et un autre en eau de mer, c'est normal, et il n'y a pas de problème de sécurité. Par contre s'il y a une trop grande différence avec deux ordinateurs étalonnés de la même façon, un est forcément défectueux.
  • Mode altitude, manuel ou automatique en fonction de la marque (Uwatec auto, Suunto et Mares manuel).
  • Profondeur des paliers, Uwatec donne en altitude des paliers à 4m et 2m au lieu de 3m.
  • Vitesse de remonté, fixe ou variable selon les marques ou profondeurs.
  • Mise en marche, en principe automatique au contact de l'eau ou a partir de 1m ou 2m, mais peut-être désactivé par le plongeur sur certaines marques.
  • Etc.....

Daniel Germanier, Instructeur Trainer

daniel@subsport.ch