Sub-Sport

Biel/Bienne - Neuchâtel

Biel/Bienne : route de Boujean 134a, 2500 Bienne, Suisse – (club/station de gonflage)

Neuchâtel : r. des usines 22, 2003 Neuchâtel, Suisse – tél.032 740 17 61

 

Sub-Sport sur Facebook
Sub-Sport sur Twitter
 
Plongée sout
Forum plongée technique

 

 

Le Nitrox en plongée loisir

 

Nitrox ?

De plus en plus de plongeurs utilisent du Nitrox, le Nitrox est un mélange O2-N2 (Oxygène-Azote) comme l'air, simplement en plongée Nitrox on utilisera des mélanges enrichies en oxygène, l'air contenant environ 21% d'O2 et 79% N2, on utilisera donc un mélange contenant plus de 21% d'oxygène. L'avantage c'est qu'il contiendra moins d'azote.

 

Pourquoi du Nitrox ?

Comme le Nitrox contient moins d'azote, les problèmes liées à l'azote seront diminués, moins d'ivresse, moins d'azote dissous dans le corps donc plongées plus longues dans la courbe de sécurité, ou moins de paliers pour le plongeurs à décompression, ou pour la même duré de plongée on aura une plus grande sécurité. La contre-partie c'est que l'O2 étant aussi toxique, les risque liés à l'O2 augmenteront.

 

Augmentation des durées de plongée au Nitrox

Le plongeur qui désire plonger plus longtemps pourra, à défaut d'utiliser un ordinateur Nitrox, effectuer une simple règle de trois sur l'Azote: je plonge à 40m la pression ambiante est de 5bar, j'ais un Nitrox 32 (avec 32% d'O2), je respire donc un mélange avec 68% de N2, dans l'air j'ais 79% de N2, donc on aura 5x0.68/0.79= 4.3bar donc 33m. Quand je plonge au Nitrox 32 à 40m j'aurais le même effet que l'air à 33m, c'est ce qu'on appelle la profondeur équivalente à l'air, sur la table je pourrais prendre comme profondeur 33m au lieu de 40m.

 

Toxicité de l'oxygène

En augmentant la quantité d'O2, j'augmente sa toxicité, en plongée la quantité sera défini par la pression partielle du gaz, (Po2 pour l'oxygène), la pression partielle est égale à la pression ambiante x le pourcentage du gaz. Donc un Nitrox 32 à 40m (40m-> 5bar) donnera une pression partielle de 5x0.32 =1.6bar de Po2. La limite dépendra du temps d'exposition aussi, par exemple on supportera 45min à 1.6bar, 120min à 1.5bar, 180min à 1.4bar. Il est courant de fixer une limite absolue à ne pas dépasser: TDI préconise au maximum 1.6bar, CMAS internationale 1.6bar, PADI 1.4bar, CMAS Suisse 1.4bar. Dans des conditions difficiles (froid, effort) TDI préconise aussi 1.4bar. Les calcules sur des plongées successives multiples type croisières, bien qu'appris dans la formation peuvent devenir complexe, il sera préférable d'utiliser un ordinateur Nitrox qui effectuera aussi le calcul sur l'O2.

 

Comment obtenir le Nitrox

Actuellement la plupart des centres de plongées proposent le gonflage des bouteilles Nitrox. On différenciera deux types de nitrox, les mélanges avec maximum 40% d'O2, et les mélanges à plus de 40%. Si le mélange contient plus de 40% d'O2 des équipements spéciaux (détendeur, robinet et bouteille) compatible O2 devront être utilisés, sera surtout utilisé pour la plongée Tek. Dans le cas contraire du matériel standard pourra être utilisé. Pour les bouteilles cela dépendra encore de la méthode de fabrication du Nitrox.

Généralement on aura deux méthodes pour le remplissage:

Remplissage par pression partielle, dans ce cas on commencera par mettre de l'O2 pure dans la bouteille et on complétera avec de l'air spécialement filtrée, en effet il y a risque d'explosion lorsque l'on utilise de l'O2 pure sous pression. Avec cette méthode la bouteille et le robinet seront en contact avec l'O2 pure pendant remplissage et devront être compatible O2.

Autre méthode de remplissage (membrane, premix) avec ces méthodes on n'utilise pas d'O2, donc avec des mélange de moins de 40% on pourra utiliser n'importe quelle bouteille, il faudra juste y apposé les bons autocollants.

 

Chez Sub-Sport à Neuchâtel

On propose les deux type de Nitrox, soit par pression partielle surtout pour les plongeurs Tek qui ont besoin de nitrox très riches pour la décompression (80%) ou pour les recycleurs. Soit du nitrox 32 obtenus grâce à un système à membrane entièrement automatique, l'accès se fait en armoire extérieure à l'aide d'une clef, il permet de remplir des bouteilles standards 24h/24 (voir page station de gonflage).

 

Formation Nitrox

La formation dure 3 heures pour la théorie, et elle comporte deux plongées, elle permet de plongée avec des mélanges jusqu'à 40%.

On pourra aussi suivre un mini cours (Discover Nitrox) d'une heure, qui permet de plongée avec du Nitrox 32 uniquement et jusqu'à maximum 30m, sans faire de calcul, avec ce brevet on plonge comme à l'air mais avec plus de sécurité.

Il existe aussi une formation Nitrox II, pour effectué les paliers de décompression au Nitrox, mais là on n'est plus dans la plongée loisir (voir page décompression O2, page plongée Tek).

 

  PADI TDI CMAS SSI
Nitrox 32% / 30m Discover Nitrox - - -
Nitrox jusqu'à max. 40% Spécialité Nitrox Nitrox élémentaire Nitrox I Spécialité Nitrox
Nitrox >40% et déco - Nitrox avancé & décompression Nitrox II -

 

 

Conclusion

Le Nitrox permet de plongée soit plus longtemps soit avec plus de sécurité, il ouvre aussi de nouvelle voie avec la plongée Tek, avec la généralisation des installations de gonflage, et le développement des ordinateurs Nitrox, il est vraiment dommage de ce privé de ces avantages.

 

Plongée Tech                       Articles                   Sommaire              Ecole de plongée

 Inscription cours Nitrox

Retour à la page d'accueil centre de plongée