Recycleur (rebreather) de plong? Apocalypse, un recycleur qui va r?olutionner le mode de la plong?, des formations seront bient? propos?hez Sub-Sport Neuch?el-Bienne, Suisse

 

Sub-Sport

Biel/Bienne - Neuchâtel

Biel/Bienne : route de Boujean 134a, 2500 Bienne, Suisse – (club/station de gonflage)

Neuchâtel : r. des usines 22, 2003 Neuchâtel, Suisse – tél.032 740 17 61

 

Sub-Sport sur Facebook
Sub-Sport sur Twitter
 
Plongée sout
Forum plongée technique

 

 

Recycleur de plong? Apocalypse mCCR

 

Attention ?a date du 21 octobre 2012, beaucoup d'information sur cette page sont devenues obsol?es en particulier le prix qui est maintenant ࠍ plus de 7000.- CHF (5700 euro) donc le prix d'un recycleurs standards, dommage c'?ait un beau projet


 

liens: www.opensafety.eu, www.deeplife.co.uk, les-recycleurs de plong? article SCR CCR

  

Les informations publi?s sur cette page ont ??uis?s sur le site de www.deeplife.co.uk, traduit et adapt?ar Daniel Germanier, des erreurs de traduction et d'interpr?ation sont toujours possible.

  

Il est n?essaire de conna?re le fonctionnement des recycleurs pour comprendre cette articles voir page Recycleur-plongee-CCR-SCR.htm

 

Noms: Open Revolution Apocalypse? Type IV mCCR

 

   

 

Id?: proposer sur le march?n recycleur pour plongeur loisir ou sportif suffisamment sur et ?n prix abordable.

 

Prix: avec ?ectronique 2995 Euro soit FS 3867.-+ TVA et transport (date 11.03.11)

 

Les recycleurs dangereux ?

Actuellement, il ne faut pas se le cacher, un nombre important d'accidents mortels ont eu lieu en recycleur, important en rapport au nombre de machines en circulation. L'id? est donc de concevoir un recycleur avec lequel les risques ne sont pas plus importants qu'en circuit ouvert.

Si l'on se r??e aux statistiques des 172 accidents mortels connus http://www.deeplife.co.uk/or_accident.php on constate un nombre plus important d'accidents avec certains types de machines qu'avec d'autres.

Il existe d'abord deux grandes cat?ories de machines les semi-ferm? SCR et les circuit ferm?CR voir

Recycleur-plongee-CCR-SCR.htm .

Dans les CCR, la PO2 reste constante pendant la plong?, donc il sera n?essaire d'injecter de l'O2 pendant la plong?, soit pour remplacer l'O2 consomm? par le corps humain, soit pour enrichir l'air (ou le trimix) qui se trouve dans le circuit. Pour injecter l'o2 diff?entes options peuvent ?re utilis?s selon le type de machine.

 

eCCR

Circuit ferm?nti?ement ?ectronique, un sol?o?e (?ectrovanne) pilot?ar un ordinateur injecte de l'O2. Exemple: Inspiration, M?alodon.

 

mCCR

Circuit ferm??anique, l'?ectronique ne donne que des informations, le plongeur injecte lui-m?e l'oxyg?e, soit par une buse r?lable (Kiss), soit par une buse fixe avec un apport minimal et le plongeur rajoute ?'aide d'un inflateur l'O2 suppl?entaire n?essaire. Exemple :Revo

Remarque: l'?ectronique reste indispensable pour mesurer et afficher la PO2.

 

D'apr? les statistiques, curieusement les appareils les plus dangereux sont clairement les eCCR type M?alodon, Inspiration, viennent ensuite les kiss (mCCR avec buses r?lables) et les moins dangereux sont les mCCR sans buses r?lables. La diff?ence rapport? au nombre de machine donne m?e un ratio de 8300:1 (chiffres de mi-2008)!!!!! Il n'y a pas d'explications tr? claires pourquoi ?

Les hypoth?es peuvent ?re: 

La vigilance, les machines m?aniques exigent plus de vigilance, donc le plongeur surveille mieux sa PO2 ?

L'utilisation, les machines eCCR seraient plus utilis?s par les plongeurs extr?es pour des plong?s ?isques ?

L'effort respiratoires, sur certaines machines fabriqu?s dans des garages (surtout des kiss avec buses r?lables) l'effort respiratoire est important, avec un risque plus grand d'essoufflement?

Quoi qu'il en soit Deeplife d?irant mettre sur le march?a machine la plus s?e possible, le choix pour le moment est le mCCR ?njection manuelle, choix qui pourrait changer dans le futur une fois les causes des accidents en eCCR clairement identifi?s.

Concernant les SCR ils se situent entre les deux aux nombres d'accidents.

 

S?urit鍊 sur Open Revolution Apocalypse? Type IV mCC

L'?re humain ?ant faillible, une surveillance ?ectronique avec des alarmes est indispensable pour assurer la s?urit?u plongeur. Sur l'O.R.  (Open Revolution Apocalypse? Type IV mCCR) il y a 3 cellules d'O2, deux consoles ind?endantes (affichages), 1 cellule mesurant le CO2, une d?ention d'entr? d'eau et de plus il y a une surveillance du plongeur, si le plongeur n'a pas fait les tests de pr?long?, si il n'injecte pas fr?uemment de l'O2 (ind?endamment de la PO2) etc.

En cas de probl?e l'appareil passe automatiquement en circuit ouvert sur le bail-out sans qu'il soit n?essaire de changer d'embout ou d'actionner un levier.

video http://uk.youtube.com/watch?v=6ZwaDKibVY0

Autre http://www.vimeo.com/2286907

 

Pour la chaux, l'O.R. utilise des cartouches EAC qui sont d??onditionn?s et ?itent toute erreur de remplissage, de plus ces cartouches m?e apr? avoir ??remp?s dans l'eau continue de fonctionner, l'autonomie est de 2h45 (pour une PCO2 max de 2kPa).

L'effort respiratoire est tr? faible, un des plus faibles sur le marché ¨voir graphique)

 

Apocalypse-effort-respiratoire.jpg (83046 octets) Comparatif effort respiratoire (cliquer sur le graphique pour agrandir) 

 

Fonctionnement

Sur les affichages est indiqu?n permanence la PO2 mesur? par chaque cellules, il y en a 3.

Pour compenser la consommation en O2 du plongeur  une buse injecte en permanence 0.7lpm (?uivalent à °.7lt. surface) d'O2, ce qui correspond ?'O2 n?essaire au repos, le plongeur consommant un peu plus injecte manuellement le surplus, de m?e ?a remont? la PO2 chutant le plongeur injecte manuellement. Si la PO2 est trop ?ev?e plongeur peut envoyer de l'air (ou du Trimix) dans la boucle comme sur les autres recycleurs.

Apocalypse-monitor-pair.png (418618 octets) 

Les affichages (cliquer pour agrandir)

En cas d'alarme le recycleur passe automatiquement en circuit ouvert sur la bouteille de bail-out, l'O.R. peut ?re ?uip?e 2 bouteilles de 2 ͊ 12lt. une comme Make-Up-Gaz (air, trimix ou H?iox), l'autre comme Bail-out, une bouteille de 1.6 pour l'O2 se trouve sous l'appareil.

 

Remarque: l'Open Revolution Apocalypse? Type IV mCC est certifi?E, et est aussi en cours de validation pour la norme de s?urit?N61508 et sera sans le doute le premier ?uipement de plong? ?tre valid?our cette norme tr? restrictive (s?urit鍊 ?lusieurs niveaux).

 

En standard (sans modification de l'utilisateur) l'O.R. sera utilisable jusqu'à ¸0m. en effet si l'on d?ire utiliser qu'un seul bail-out, un m?ange contenant 16% d'O2 sera respirable de 0m. à ¸0m. PO2 min. 0.16 en surface, Po2 max. à ¸0m. 1.44. 

Sinon l'utilisateur devra pr?oir un raccord sp?iale pour changer de Bail-out sur l'embout en fonction de la profondeur, car le passage sur le bail-out est automatique. De plus, la buse ?asse constante n?essite une moyenne pression du d?endeur 2x plus grande que la pression ambiante pour bien fonctionner, ?lus de 80m le plongeur devrait injecter de l'O2 plus souvent. 

 

Un recycleur low-cost ?

Comment arriver a un prix si bas compar?ux autres recycleurs qui vont de 6000.- ࠲0000.- FS. D'abord par une production en plus grande quantit鬠la premi?e s?ie sera produite ࠲500 exemplaires. Si les recycleurs co?ent aussi cher c'est aussi ?ause du d?eloppement (R&D) qu'il faut amortir. Deeplife profite du d?eloppement fait pour des recycleurs professionnels, recycleurs pour le off-shore, la recherche et le d?eloppement sont amorties par la production de ce type de machine.

 

 

En utilisant un concept qui ?ait ses preuves (mCCR), en rajoutant de nombreuse innovations au niveau de la s?urit鬠comme la mesure du CO2 et le bail-out automatique, le tout pour un prix des plus abordables, Deeplife va sans doute r?olutionner le monde des recycleurs et les rendre accessibles ?ous plongeurs, le point en suspens pour le moment est la formation, mais ce probl?e devrait ?re r?l?'ici la livraisons des premi?es machines pr?ues pour juin 11. Nous essayerons de proposer chez Sub-Sport des cours d? que possible.

 

Retour ?a page d'accueil

 

PHOTO de l'apocalypse test en Suisse

Photo de Franco le 12 avril 09

apoc3 [800x600].jpg (73668 octets) apoc5 [800x600].jpg (97629 octets) apox4 [800x600].jpg (122258 octets) apox6 [800x600].jpg (97726 octets)
Dsc00331 [800x600].jpg (112042 octets) Dsc00332 [800x600].jpg (114697 octets) Dsc00333 [800x600].jpg (69040 octets) Dsc00334 [800x600].jpg (119418 octets)
Dsc00335 [800x600].jpg (121607 octets) Dsc00336 [800x600].jpg (96736 octets) Dsc00337 [800x600].jpg (110239 octets) Dsc00338 [800x600].jpg (118221 octets)
Dsc00340 [800x600].jpg (130673 octets) Dsc00342 [800x600].jpg (133931 octets) Dsc00352 [800x600].jpg (111476 octets)